mercredi 26 juillet 2017

Recap : Lollapalooza Paris 2017 ( Perry Stage) + After La Clairière

La première édition du Festival international Lollapalooza se déroulait pour la première fois à Paris ce week end. Pour cette première édition, le festival a employé les grands moyens en nous concoctant une superbe line up sur la Perry Stage avec des artistes electro assez rares en France.


L’image contient peut-être : une personne ou plus, foule et plein air
( Credit photo : Afterdepth)


Samedi 22 juillet: Nous entrons dans le festival avec un énorme système de sécurité, très rassurant puis nous decouvrons la scène ( Perry Stage) et pour tout vous dire nous étions un peu déçus car peu de visuels, une scène pas très jolie, semblable a un échafaudage. C'est le duo Moksi qui ouvrait le bal et chauffait les premiers festivaliers présents. On découvre ensuite le trio Black Tiger Sex Machine qui endiable la Perry Stage et c'est une belle decouverte. Ils sont suivis par Joyryde, Jauz et Oliver Heldens qui ont littéralement tout cassé. C'est au tour de Yellow Claw de faire tourner les têtes, ils font partis des artistes que je rêvais de voir et c'était ENORME. Martin Solveig arrive et nous en profitons pour faire un petit tour sur le festival avant la messe du maître Tchami.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et foule
( Credit photo: Nicko Guihal)

Après le set de Tchami qui clôture en beauté cette première journée, nous nous dirigeons vers l'After qui se déroulait à la Clairière, à quelques pas de l' Hippodrome de Longchamp. Pour terminer cette belle soirée nous sommes dans un lieu magnifique, une scène en extérieur avec les arbres et des jeux de lumières magnifiques. Nous arrivons vers 0h00 et c'est Asdek qui ouvre cette deuxième partie de soirée. Vers 1h ce sont les loge 21 qui emflamment la soirée, très contente de les voir pour la première fois. Ils sont suivis par le set de Pegboard Nerds qui laisse le temps pour nous de boire un verre et de se préparer psychologiquement au set de Kayzo. C'est la première fois que je voyais Kayzo et son set était incroyable. C'était l'After à ne pas rater !


( Credit photo: Wozniak "Loge 21")

Nous décidons de partir après le set de Kayzo pour être en forme pour la deuxième et dernière journée du festival.

Dimanche 23 juillet: Nous arrivons sur les coups de 18h sur le site car nous étions au Pop Up store Pardon My French avec la présence de Dj Snake et Mercer. Malheureusement nous avons raté le set de NGHTMRE et Slushii. Nous arrivons pour le set de d'Alan Walker qui ne nous a pas du tout convaincu. Au tour de Don Diablo suivi de Marshmello de faire vibrer la Perry Stage. C'est évidemment Dj Snake qui fait le Closing du Lollapalooza, de retour dans sa ville. Il nous a fait un set digne de ce nom, comparable à celui des Charrues mais malheureusement sans sa propre scène, les visuels de son show n'étant pas présent et c'est bien dommage mais la pluie n'a pas arrêté le public car les pogos et le fameux mur de la mort étaient bien présents.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et foule
( Credit photo: Miko)


Pour une première édition le festival s'en est bien sorti, nous donnant rendez-vous pour une seconde édition l'année prochaine.



Ana 

mardi 18 juillet 2017

Recap de la 26e édition des Vieilles Charrues

Le week end dernier se déroulait la 26ème édition du plus gros festival français les Vielles Charrues. C'est la deuxième fois que je fais les "Vieilles" comme disent les Bretons". L'année dernière, j'y étais pour Major Lazer. Cette année, le festival avait une programmation assez chargée en l'electro j'en parle juste ici

Le festival a accueilli 280.000 festivaliers sur 4 jours, les festivités ont commencé le jeudi avec des artistes comme Feder , Justice et le duo de rap qui cartonne PNL . les festivaliers sont prêts à vivre quatre jours de festival intenses et quand nous arrivons à Carhaix vers 19h l'ambiance est déjà bien présente.
L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes souriantes, foule, ciel, concert et plein air
( crédit photo: Denoual Coatleven)
C'est Justice qui clôture cette première journée avec un show exceptionnel d'1h30. Malheureusement, nous n'étions pas présents mais de notre camping nous arrivions à entendre le show et ça avait l'air énorme ! Le lendemain matin, beaucoup de campeurs n'étaient pas remis de leurs performance.

Le vendredi, le festival commence pour nous, pas beaucoup d'electro mais beaucoup de diversité musicale, de Renaud à MHD, il y en avait pour tout les goûts.
A 00h10 Kungs monte sur la scène Kerouac. Malheureusement, le son n'était pas assez fort et il a eu un peu de mal à faire décoller l'ambiance. Le public n'était pas très attentif au jeune Valentin, dommage.
Le choix fût difficile après car nous devions choisir entre Vitalic et Die Antwoord.
 Nous avons décidé de voir Die Antwood pour découvrir ce duo complètement barré. Je ne saurais pas les mettre dans un style musicale particulier car ils touchent vraiment tout les genres.
Un show visuel très original qui pourrait vous faire faire des cauchemars et très porté sur le sexe aussi. Pendant leur show nous entendions les echos du show de Vitalic qui avait l'air dingue.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur scène et nuit
( Die Antwood credit photo: Nico M)

Le samedi c'est Clément Bazin qui ouvre la partie electro en même temps que le rappeur Français Kery James. Clément Bazin est suivi par Mome sur la même scène. En fin de soirée nous devions à nouveau faire en choix difficile, Jean Michel Jarre ou Comah. Nous avons décidé de voir Jean Michel Jarre pour son incroyable show visuel. Beaucoup de personnes sont venues au Charrues spécialement pour le voir.

L’image contient peut-être : nuit et feux d’artifice
( Jean Michel Jarre crédit photo: Mathieu Ezan)

Dimanche dernier jour du festival et c'est le jour que j'attendais le plus. La meilleure programmation sur les quatre jours pour ma part, l'arrivée du mythique groupe de rock Brestois Matmatah a déclenché un mouvement de foule. Je pense que toutes les personnes présentes sur le festival se sont précipités pour voir leur retour qui était très attendu. Nous avions 1h30 pour manger et boire une bière avant de voir Macklemore et Ryan Lewis qui ont littéralement chauffé les festivaliers avant le closing du maître Dj Snake.
Très heureuse de le revoir, nous avons eu le droit au set similaire à celui du festival Coachella mais avec des pogos, à n'en plus finir et le fameux MUR DE LA MORT. Dj Snake a clôturé cette 26éme édition en beauté.

L’image contient peut-être : nuage, ciel, foule et plein air



Je suis très fière d'avoir un festival comme les vieilles charrues dans ma région.
 A l'année prochaine!



Ana